Entreprises : comment recruter des employés via l’intérim ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous êtes à la tête d'une entreprise, où vous faites partie de l'équipe RH d'une entreprise ? Si vous n'avez encore jamais employé de personnels via l'intérim, vous vous demandez peut-être comme faire. Voilà tout ce qu'il y a à savoir sur le sujet : pourquoi recruter via l'intérim, les différentes conditions permettant de recruter en intérim, la démarche pour trouver des intérimaires et les employer.

Table des matières

Pourquoi recruter via l’intérim : 4 raisons ?

Il y a plusieurs raisons qui devraient vous faire penser à recruter en intérim. Voici les 4 principales :
– il y a beaucoup de personnes qui cherchent des missions en intérim. Vous n’aurez aucun mal à trouver rapidement quelqu’un pour occuper un poste en intérim, par une personne compétente. Vous aurez normalement l’embarras du choix pour choisir le profil le plus adapté ;
– il y a peu de risque que vous tombiez sur une personne inadéquate. Les agences d’intérim comme Flexim ont un processus de recrutement strict. Par exemple, l’agence rencontre obligatoirement en présentiel toutes les personnes qui souhaitent déposer un dossier. Ainsi, les profils des personnes postulants sont évalués et vérifiés par des spécialistes du recrutement en intérim ;
– vous pourrez évaluer sur une longue période les qualités du recruté. Vous pouvez proposer des contrats de plusieurs mois voire années en intérim. Vous fixez donc la durée sur laquelle vous souhaitez évaluer la nouvelle recrue avant d’éventuellement l’embaucher sur du plus long terme ;
– vous gagnez du temps en démarches administratives. Les agences d’intérim maîtrisent parfaitement le processus de recrutement et de gestion d’un salarié intérimaire. Vous pouvez donc leur déléguez tous les aspects administratifs du recrutement. Un gain de temps et de charge mentale précieux !

Les 3 différentes conditions pour recruter en intérim

On ne peut pas réaliser de contrats en intérim dans n’importe quel contexte. Voici les 3 conditions qui permettent de créer des contrats pour des intérimaires. Quelque soit votre secteur d’activité, il y a de fortes chances qu’à un moment ou à un autre chaque année vous vous retrouviez dans au moins une de ces conditions.

Remplacement d’un salarié absent

Un de vos salariés est absent ? Quel que soit le motif de son absence (arrêt de travail, arrêt pour maladie professionnel, arrêt maladie, garde d’enfant malade, etc.), vous pouvez le remplacer par un intérimaire.

Une exception cependant : l’absence pour cause de grève. Vous ne pouvez pas remplacer par un intérimaire un gréviste, quelle que soit la durée de la grève.

Il y a cependant également des durées maximales selon les circonstances :
– 9 mois dans l’attente de l’arrivée d’un nouveau salarié ;
– 18 mois si c’est le chef d’entreprise qui est remplacé ;
– 24 mois dans le cas où le départ du salarié entraîne une suppression de poste.

Ces limites temporelles sont là pour éviter que les contrats en intérim deviennent systématiques et remplacent les contrats en CDI.

Variation d’activité temporaire

Vous avez plus de demandes de clients d’un coup, par exemple, à l’approche des fêtes de Noël ou de l’été ? Vous pouvez proposer des contrats via l’intérim à plusieurs personnes dans ce contexte. Les motifs peuvent être par exemple :
– des commandes exceptionnelles ;
– des travaux liés à la sécurité ;
– un accroissement temporaire d’activité, peu importe la cause.

Les contrats devront également durer au maximum 9 à 24 mois.

Activité saisonnière

L’activité saisonnière est le troisième principal contexte qui permet à l’entreprise de faire appel à des intérimaires. Cette activité peut être due :
– aux vendanges ;
– à la récolte de fruit ;
– à la gestion des remontées mécaniques l’hiver ;
– à d’autres emplois d’usage, dans certains secteurs d’activité fixés par décret.

N’oubliez pas : vous ne pouvez pas recruter un intérimaire pour une activité normale de l’entreprise. Comme d’ailleurs dans le cas des emplois en CDD. Le risque : encourir une sanction, souvent sous forme d’amende.

D’autre part, l’intérimaire doit être encadré. Il ne s’agit pas de sous-traiter une activité, mais bien de superviser une prise en charge par une tierce personne.

Quelles sont les étapes à suivre pour embaucher quelqu’un en intérim ?

1/ Réfléchir à vos besoins : pour quel poste avez-vous besoin d’un intérimaire ? Pour quel motif d’embauche légal (remplacement maladie, activité saisonnière, etc.) ?
2/ Choisir votre agence d’intérim avec laquelle vous souhaitez collaborer. Agence locale ou nationale ? Spécialisée dans votre secteur ou généraliste ? 100% dématérialisée ou avec de vraies agences ?
3/ Signer les contrats. L’agence d’intérim vous accompagnera dans toutes les démarches une fois que vous avez choisi de collaborer avec elle. Vous n’aurez plus qu’à lui déléguer le soin de penser à tout !

Vous avez dorénavant en tête l’essentiel des informations à savoir pour embaucher un intérimaire. N’oubliez pas que votre boite d’intérim est votre principal interlocuteur pour vous aider à opter pour l’intérim pour embaucher !

Business solution
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Candidature spontanée
Gers et proche
PRENEZ EN PHOTO
VOTRE CV

Toutes compétences,
toutes périodes de l’année

En cas de problème avec le formulaire merci de transmettre votre CV à [email protected] et prendre rendez-vous ici.

Logo Agence d'intérim
Votre CV ?

5 secondes pour le transmettre,
c’est simple avec Flexim !