Préparateur de commande : exercer ce métier en intérim dans le Gers

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cette semaine, on vous dit tout sur le métier de préparateur de commande. Il s'agit d'un des métiers les plus prisés en intérim. En effet, de nombreux secteurs d'activités ont besoin de préparateur de commande : industrie, transport, grande distribution, etc. Il y a donc des besoins sur tout le territoire français, et notamment dans le Gers. Vous allez découvrir : ce que fait au quotidien un préparateur de commande, les avantages et les inconvénients de la profession, comment rapidement trouver un emploi de préparateur de commande, particulièrement dans le Gers (Auch, Condom, Gimont, Fleurance), les formations à avoir, le salaire habituel d'un préparateur de commande.

Table des matières

Que fait concrètement un préparateur de commande ?

Selon la taille de l’entreprise et des locaux, le préparateur de commande effectue les missions suivantes :
– réception et vérification de la marchandise ;
– préparation de la commande client, c’est le cœur du métier. Une palette est utilisée le plus souvent pour conditionner la commande, électrique ou manuelle. Les déplacements peuvent se faire de manière motorisée, ou à pied, mais dans tous les cas, le préparateur de commande marche beaucoup dans une journée ;
– assurer la sécurité des produits ;
– finaliser la commande, en l’étiquetant et en la plaçant au niveau de la zone de chargement.

Les avantages du métier de préparateur de commande

Voici les avantages souvent décrits par les personnes qui choisissent d’être préparateur de commande, ou qui sont en activité comme tel depuis plusieurs années :
– le marché est favorable aux employés : de nombreux postes sont à pourvoir, il est possible de négocier parfois certains aspects du poste (jours travaillés, horaires, récupérations, etc.) ;
– l’accessibilité du poste même sans formation qualifiante ;
– un grand besoin de main d’œuvre sur tout le territoire français ;
– la possibilité d’évoluer en interne ;
– un job non sédentaire, qui permet de faire de l’activité physique, mais sans trop de port de charges lourdes ;
– un métier plutôt d’intérieur, à l’abri des intempéries ;
– un métier qui peut s’exercer en journée comme de nuit ;
– les compétences qu’il fait développer : concentration, grande forme physique, organisation, rigueur.

Les inconvénients du métier de préparateur de commande

Comme pour toute profession, il existe tout de même certains inconvénients à travailler comme préparateur de commande :
– la pénibilité : selon l’entreprise dans laquelle vous travaillez, les conditions de travail peuvent être très physiques ;
– l’impossibilité d’exercer en cas de traumatisme même bénin (entorse, rupture partielle du ligament croisé antérieur, etc.), alors qu’il serait possible de continuer à travailler comme employé de bureau ;
– le côté routinier : certaines personnes peuvent trouver qu’elles font toujours la même chose. Cela n’est cependant pas du tout un inconvénient spécifiquement lié au job de préparateur de commande.

Comment rapidement trouver un emploi de préparateur de commande ?

L’intérim est un très bon moyen de trouver rapidement un job de préparateur de commande. Voici la marche à suivre :
1/ Repérez une agence d’intérim dans le secteur où vous souhaitez travailler. Par exemple, dans le Gers, vous pouvez contacter les agences d’intérim d’Auch, Condom, Gimont ou Fleurance.
2/ Inscrivez-vous en précisant que vous privilégiez un emploi de préparateur de commande.
3/ L’agence vous informera des postes déjà vacants.
4/ Si rien ne vous correspond, vous serez relancé par l’agence dès qu’un emploi correspondant à vos attentes se présente.

Y a-t-il des alternatives à l’intérim ?

Oui. Pour cela, vous pouvez :
– consulter le site de Pôle-Emploi. À l’heure où sont rédigées ces lignes, pas moins de 18 000 offres d’emploi de préparateur de commande attendent à trouver preneur ;
– chercher sur un moteur de recherche généraliste des offres d’emploi, avec des mots clés tels que “préparateur de commande Gers”, “préparateur de commande Auch”, etc.

Quelle formation initiale ou continue pour être préparateur de commande ?

Vous pourrez accéder à des postes de préparateur de commande sans qualification particulière. Vous aurez cependant besoin de certificats d’aptitudes pour conduire certains engins.

Plusieurs formations qualifiantes existent tout de même.

En formation initiale :
– BEP logistique et transport, emballage et conditionnement ;
– CAP opérateur logistique, emballeur professionnel, agent d’entreposage et de messagerie ;
– BAC pro logistique.

En formation continue :
– titre professionnel d’agent magasinier ;
– titre professionnel de préparateur de commandes en entrepôt.

Combien gagne un préparateur de commande ?

Un préparateur de commande débutant gagne le SMIC. Il existe souvent des primes qui augmentent le montant du salaire mensuel et annuel : prime de précarité, prime de congés payés, avantages de l’entreprise… Particulièrement si vous êtes en intérim.

Après 5 à 10 ans d’expérience, vous pourrez atteindre les 1 900 euros bruts.

Vous pourrez aussi évoluer, surtout si vous restez en interne dans la même entreprise. Vous accéderez aux postes suivants, dont les salaires sont plus élevés :
– magasinier cariste ;
– chef de quai ;
– chef d’équipe ;
– gestionnaire de stock.

Vous pourrez ainsi dépasser les 2 000 euros par mois.

Emploi préparateur commande
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Candidature spontanée
Gers et proche
PRENEZ EN PHOTO
VOTRE CV

Toutes compétences,
toutes périodes de l’année

En cas de problème avec le formulaire merci de transmettre votre CV à [email protected] et prendre rendez-vous ici.

Logo Agence d'intérim
Votre CV ?

5 secondes pour le transmettre,
c’est simple avec Flexim !